Vient de paraître

Thomas Craven - Chronique d'un revenant

Thomas Craven

Chronique d'un revenant

Mourir à vingt ans, peut etre à dix-huit à Paris en 1636, à fortiori de la peste, telle fut la triste destinnée de Thomas Craven, jeune aristocrate anglais. Trois cent cinquante ans plus tard, son sarcophage surmonté d'une précieuse plaque narrative est exhumé d'un chantier conduit dans les fondations du temple protestant de Saint-Maurice de Charenton, le plus important alors du royaume de France. Comme si, en cette année 1986, ce tragique destin réclamait encore que son histoire fut enfin contée.

Thomas Craven. Chronique d'un revenant satisfait largement l'exigence gråce à la ténacité de Djillali Hadjouis qui honore ainsi près de trente ans d'engagement archéologique au service de la richesse patrimoniale du Val-de-Marne. L'histoire qu'il nous propose est exhaustive en ce qu'elle a recours à toutes les spécialités utiles à la connaissance du passé. De l'histoire personnelle de ce jeune protestant fortuné, promis au plus bel avenir, Robin Haig nous dit tout. Rendant hommage à la dépouille juvénile comme en un long cortège funéraire, chacune de ces spécialités nous présente son offrande: l'anthropologie, la paléopathologie, la tracéologie, l'archéobotanique, la palynologie et la biochimie. Et puisque nos contemporains cherchent à envisager la mort, il fallait bien lui conférer une image. La virtuosité du travail de reconstitution faciale réside dans le récit qui est fait de ses multiples et très méticuleuses étapes. Elle a rendu un visage au jeune Thomas Craven.

D'apres la préface de Pierre-Léon Thillaud

Avec les contributions de G. Aboudharam, Ph. Andrieux, I. Bailly, A. Bruneau, Ph.Charlier, R. Corbineau, M. Drancourt, Ch. Favier, Ph. Fröesch, N. Garnier, D. Hadjouis, R. Haig, P. Josset, J. Nogel-Jaeger, K. Lund-Rasmussen, M.-P. Ruas, A. Senée, P.-L. Thillaud, Ph. Verdier et P. Verdin.

Editions de Boccard
Portrait déssiné Djillali Hadjouis

Camille Arambourg

Among the Fossils of Algeria


CAMILLE ARAMBOURG WAS born in Paris on February 3, 1885. He first became interested in the earth sciences and biology at a young age. In 1903, having completed two baccalaureates, Arambourg began working towards a career in agricultural research. His interest in agriculture was initially driven by the exigencies of vineyards his family had established in the Sahel of Oran, a region in northern Algeria. Arambourg had been tasked with improving the irrigation system used at the properties.


INFERENCE